GearBest.com INT

LE FIGUIER DE BABARIE DE TUNISIE

Par Le 13/11/2012

29e9e0d1-dd66-4a9e-b96c-abe955d35e26.jpg

Le figuier de Barbarie (Opuntia ficus-indica), connu sous le nom de « nopal » et


appelé plus communément en Tunisie « hindi », trouve ses origines au


Mexique où il figure même sur l’emblème du drapeau mexicain.

Cette plante grasse découverte par les conquistadors espagnols en expédition


au Mexique, tire son appellation arabe ou latine « Hindi ou ficus-indica », de la


méprise originelle de ces conquistadors qui pensaient avoir débarqué en Inde


et non sur un nouveau continent.

Le figuier de Barbarie, introduit par les Espagnols dans les îles Canaries s’est


naturalisé sur plusieurs continents, avant d’être disséminé à partir du 19ème


siècle dans le pourtour méditerranéen, dans les pays du versant Sud, à l’instar


de la Tunisie. 


Cette plante, peu exigeante en eau et même plus rentable que les céréales,


suscite l’intérêt grandissant de plusieurs organisations alimentaires


internationales, à l’instar de l’Organisation des Nations unies pour


l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) qui a lancé un réseau international «


CactusNet » (http://www.cactusnet.org/) dans le but de promouvoir la culture


du figuier de Barbarie, d’améliorer les techniques de production, d’organiser


une filière économique pour sa commercialisation à l’international. Le réseau,


présidé par un Tunisien, le professeur Ali Nefzaoui, comprend près de 32 pays


(l'Algérie, la Tunisie, l'Argentine, l'Egypte, l'Erythrée, l'Ethiopie, l'Allemagne, la


Grèce, l'Afrique du Sud, la Syrie, etc…).



Ce regain d’intérêt mondial pour le figuier de Barbarie s’explique aussi par


plusieurs facteurs, le premier étant sa facilité de culture dans les zones arides


avec des possibilités de rendement de 250 à 300 quintaux à l’hectare sous


forme irriguée. Le « hindi » qui se présente sous la forme d’un fruit peut être


transformé en huile ou en macérat, le fruit étant gorgé de vitamine C (0,04%),


de magnésium et de fer. Le fruit est également connu pour ses effets


thérapeutiques sur la réduction des taux de glucose sanguin, de cholestérol et


de triglycérides sanguins. Il est aussi un puissant anti-diarrhéique et un


constipant, et possède des propriétés cicatrisantes et anti-âge qui suscitent


l’intérêt de l’industrie pharmaceutique ou cosmétique.


Le figuier de Barbarie est également un excellent complément nutritif pour les


animaux d’élevage sous forme de fruits ou de raquettes (à usage de fourrage),


il sert aussi de haies défensives et de barrière coupe-feu. Néanmoins, son


impact environnemental le plus intéressant reste sa capacité à lutter contre


l’érosion des sols, à conquérir de nouveaux sols. Les potentialités les plus


importantes de cette plante sont les possibilités de transformation en colorant


alimentaire naturel ou en biocarburant (bioéthanol ou biogaz), pour une plante,


peu consommatrice en eau, ne nécessite pas d’engrais ou de soins particuliers.



Toutes ces raisons réunies ont encouragé des entreprises à se lancer dans la


culture du figuier de Barbarie notamment pour l’export. La société « Nopal


Tunisie » est l’une de ces sociétés spécialisées dans la production, la


transformation et l’exportation du cactus Opuntia ficus indica biologique pour


les marchés : cosmétique, pharmaceutique et agroalimentaire internationaux.



Cette société qui possède dans la région de Zelfane, à 25 km de Kasserine, 180


hectares de cultures irriguées en cactus a fait le pari de l’agriculture biologique


en choisissant d’adopter une certification « ECOCERT F32600».


Parmi ces produits, on compte la collecte des fruits, la production par pression à froid


d’une huile de pépin à base de figue de Barbarie.


Une huile particulièrement  riche en vitamine E et en stérol,


particulièrement efficace pour lutter contre le


dessèchement cutané, améliorer l'hydratation, et ralentir le processus de


vieillissement de la peau


La société propose aussi, entre autres, produits la poudre de nopal, qui est


utilisée par l’industrie pharmaceutique et qui possède une série de vertus


(coupe-faim naturel, anti-sucre, anti-graisse, anti-inflammatoire, facilite le


transit intestinal). Elle exporte également les fleurs séchées de figue de


barbarie qui ont des propriétés diurétiques, vermifuge et anti- hémorroïdaire.


Elle met également à la disposition des industriels la pulpe de figue de


Barbarie dépourvue de graines utilisée dans la fabrication des confitures, des


jus et des sorbets. En matière de complément nutritif, la société commercialise


également une farine, hautement nutritive, à base de graines d’opuntia ficus


indica, avec une teneur de 16.5 % de protéines et de 48 % de fibres.



Un ensemble de qualités environnementales, nutritives et thérapeutiques qui


valent à ce fruit, d’être désigné par le commun des consommateurs tunisiens


par « le sultan des fruits », une appréciation qui risque suprêmement sous


l’impulsion d’organisations internationales et de promoteurs privés de


s’internationaliser! 


figue de barbarie

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !